Le REÉÉ : Trop beau pour durer?

J’entends souvent un argument alarmiste voulant que le REÉÉ soit une vache à lait tellement avantageuse que le gouvernement n’aura éventuellement pas le choix d’abolir ce régime. Il faudrait donc se dépêcher pour en profiter avant qu’il ne soit trop tard.

Cependant, je crois fortement que cet argument ignore une importante réalité mathématique : le REÉÉ est rentable pour le gouvernement.

En fait, la force du REÉÉ est de vous faire croire que le gouvernement vous donne un énorme cadeau, alors qu’en vérité, il ne vous offre qu’un tout petit incitatif pour que vous fassiez vous-même le travail. Notons que c’est un texte d’opinion et que je pourrais me tromper.

Voici mon raisonnement :

  • La Subvention canadienne pour l’épargne-études est de 20 % des cotisations et l’Incitatif québécois à l’épargne-études de 10 %. Au total, c’est donc 30 % de subventions gouvernementales qui s’ajoutent à vos cotisations.
  • Les subventions gouvernementales maximales totales pour le REÉÉ sont de 10 800 $ (7 200 au fédéral et 3 600 au provincial).
  • Pour obtenir ce montant, il faut faire des cotisations de totales de 36 000 $ (10 800/0,3).
  • Tentons d’obtenir ce montant en 17 ans. Il faudrait donc investir 2 117,65 $ par an ou 176,47 $ par mois.
  • En y ajoutant les subventions, c’est 229,41 $ qui se retrouve dans le REÉÉ chaque mois.
  • Calculons alors la croissance de cet investissement : 229,41 $ par mois, pendant 17 ans, en supposant 7 % d’intérêt (par exemple dans un fonds mutuel de croissance assez typique). On devrait atteindre environ 90 000 $.
     
  • On peut reprendre nos cotisations, il reste donc 54 000 $ pour les paiements d’aide aux études (PAE). (90 000$ – 36 000$ = 54 000$).
  • On retire également les subventions totales du gouvernement (10 800 $) et on se retrouve avec un gain en capital total de 43 200 $ pour les études de l’enfant.

Vous avez bien lu : en vous donnant 10 800 $, le gouvernement vous incite à en produire 43 000 $ de plus pour les études de votre enfant. C’est un retour de 400% sur son investissement.

Vous trouvez mes chiffres trop beaux? Ou vous êtes plus conservateurs dans vos placements? Imaginons alors un rendement d’un maigre 3 %, c’est quand même 14 000 $ de gain en capital, donc 130 % de rendement sur l’investissement du gouvernement. 

Et la majorité de ce gain provient de vos cotisations, pas de celles du gouvernement. Bref, le montant offert est somme toute assez modique, mais il produit un énorme incitatif qui, en raison des intérêts composés, devient fort intéressant. On pourrait presque comparer cela à l’effet de levier.

En quoi est-ce rentable pour le gouvernement? On comprend que l’enfant qui a accès à 54 000 $ pour ses études aura plus de chance de poursuivre des études supérieures, risque moins d’abandonner par faute d’argent, mais surtout, sera moins susceptible d’avoir recours aux prêts et bourses. C’est un peu comme une assurance : le Gouvernement vous verse un petit montant maintenant pour prévenir une plus grande dépense future.

Encore mieux, si votre enfant n’étudie pas, vous devez rembourser les cotisations du gouvernement et payer un impôt supplémentaire sur le gain en capital (taux marginal + 20%) — le gouvernement ne court donc aucun risque.

En résumé: le gouvernement vous incite à l’épargne, vous fait assumer la majeure partie de la contribution, profite des intérêts composés, diminue ses probabilités de dépenses futures et tout cela à très faible coût et sans risque! Mieux encore, je néglige les impacts (difficilement quantifiables) d’avoir une population plus éduquée, ce qui, en théorie, peut augmenter les salaires et diminuer le chômage (c’est cependant loin d’être une garantie comme mes diplômes en philosophie en témoignent).

Voilà donc pourquoi je ne pense pas que le REÉÉ soit amené à disparaître — c’est une mesure gagnant-gagnant.

Oui, c’est une mesure fantastique pour les familles et, oui, on peut la qualifier de vache à lait. Cependant, ce n’est pas trop beau pour être vrai et il faut en profiter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :