Des Dr Martens au complet 3 pièces

Aujourd’hui, je m’écarte un peu du but premier de ce blogue. Plutôt que de vous parler directement de finances personnelles, je vais vous parler de mon changement de style vestimentaire et des conséquences que cela a eues dans diverses sphères de ma vie.

Pourquoi ce billet ? Simplement parce que lorsque je vous ai présenté mon bilan mensuel d’avril 2021, je vous disais avoir acheté 2 nouveaux complets et que, suite à cela, vous êtes quelques-uns à m’avoir demandé le pourquoi de cette importante dépense.

Avant de répondre à cela et de rentrer dans le vif du sujet, je prends quelques secondes pour vous parler de la manière dont je m’habillais avant. J’arborais généralement un style punk classique : t-shirt de band (Misfits, Sex Pistols, Die Antwoord, etc.) ou une chemise carreautée avec des jeans, un perfecto en cuir et mon éternelle paire de bottes Dr Martens. Rien de trop provocateur. J’ai gardé ce style du CÉGEP jusqu’à aujourd’hui.

Pourquoi avoir changé ? En vieillissant, ma perte de cheveux s’est accentuée. Quel est le rapport avec les complets ? Deux choses : 1) j’ai commencé à me raser la tête, ce qui me donnait l’air d’un skinhead ; mais surtout 2) en étant obligé de passer quelques minutes devant le miroir chaque matin pour me raser, j’ai découvert le plaisir de prendre soin de moi et de mon apparence. Ce deuxième point m’a amené graduellement à m’intéresser à la mode classique pour homme. Depuis 2020, j’ai donc entrepris de refaire ma garde-robe en incluant de plus en plus de vestons de sport et de complets.

Pourquoi est-ce que je vous parle de ça sur un blogue traitant de finances personnelles ? C’est plate à dire, mais on est constamment jugé sur notre apparence et un simple changement de style vestimentaire peut avoir des impacts jusque dans vos finances.

Voici donc, quelques-uns des changements que j’ai observés depuis que je m’habille en complet. Cette liste m’est inspirée par celle de Gentleman Gazette et j’en reprends certains éléments.

— Les gens vous remarquent. Que ce soit au travail, ou simplement en marchant dans la rue, les têtes se tournent sur votre passage. Au travail, même dans une grande compagnie, tout le monde vous connaît. Votre supérieur ne connaît peut-être pas votre nom, mais il sait que vous êtes celui qui est toujours bien habillé.

— On vous fait davantage confiance. Depuis que j’ai amélioré mon style, des inconnus me demandent beaucoup plus souvent de l’aide pour des directions, des conseils dans un magasin ou, parfois, simplement de l’aide pour traverser la rue.

On vous prend plus au sérieux quand vous parlez.

— Certains vous voient comme une menace. Des collègues et supérieurs se sentiront intimidés par votre style. On vous demandera même clairement si vous essayez de mieux paraître qu’eux. Éventuellement, les choses se replaceront lorsqu’ils auront compris que c’est simplement votre style.

— Un vendeur en veston-cravate devient nettement moins impressionnant. Au contraire, vous réalisez toutes les erreurs dans son style et ça lui fait perdre de la crédibilité à vos yeux.

— Vous recevez un meilleur service dans les commerces. Je sais, ce n’est pas surprenant. Par contre, c’est l’ampleur de ce phénomène qui m’impressionne. Il n’y a plus de vendeur qui m’ignore et, lorsque je demande à être laissé tranquille, ils le respectent. On est allé jusqu’à me proposer d’ouvrir une caisse pour me faire passer devant une file et payer plus rapidement (ce que j’ai refusé).

— Meilleur service à la banque. Il y a moins d’attente pour avoir un rendez-vous et vous recevez tout simplement un meilleur service et de loin.

— Les gens argumentent moins avec vous et vous atteignez plus souvent vos points dans une discussion. C’est possiblement simplement, car on tient pour acquis que vous avez plus d’autorité.

— Il y a plus d’opportunité d’avancement. Peut-être en raison de la confiance que vous dégagez, de l’image de succès ou de l’allure d’autorité, mais il semblerait que les gens biens habillés ait beaucoup plus facilement accès à des promotions et gagnent plus que leurs pairs au courant de leur carrière. Pour ma part, c’est peut-être par hasard, mais après avoir stagné au même poste des années, alors qu’on me faisait miroiter une promotion qui n’arrivait jamais, j’ai eu coup sur coup 2 possibilités d’avancements dans les mois suivant mon changement de style.

— Les gens sont surpris lorsqu’ils vous voient mal habillé. C’est toujours très drôle, lorsque je reprends mon look « punk » et que je croise un collègue par hasard ; la moitié du temps, ils ne reconnaissent même pas.

Alors voilà, c’est le pourquoi des complets dans mon budget. J’aime ce style, il me va bien, et j’aime les effets qu’il a eus sur divers aspect de ma vie. Je vise à avoir un total de 10 complets pour faire une rotation sur deux semaines et il ne m’en manque plus que 2.

Je ne dis surtout pas qu’un tel changement est nécessaire pour l’avancement, et je ne vous recommande absolument pas d’investir une petite fortune dans une garde-robe de luxe. Mais, de mon humble avis, c’est un changement que je considère comme justifié dans ma situation même s’il m’éloigne un peu de mes objectifs d’épargne.

Malheureusement, notre société est assez superficielle et l’apparence compte énormément — il n’y a pas de mal à utiliser cela à notre avantage.

2 commentaires sur « Des Dr Martens au complet 3 pièces »

  1. C’est aussi bon pour le moral de bien se vêtir. Et si on achète des vêtements classiques et intemporels, on est certain de ne pas avoir à en racheter rapidement. Acheter classique est presqu’un investissement si on compare ça à acheter des trucs à la mode et de piètre qualité. Je porte encore un blazer acheté en 1996. Coupe classique et qualité exceptionnelle et un prix raisonnable à l’époque. On me demande encore où on peut s’en procurer un pareil. Bref bien acheter peut être économique.

    Aimé par 1 personne

  2. Tu sais, je peux faire le parallèle parfaitement avec les femmes et leurs apparences.
    Si je me maquille pas et surtout si je mets des verres de contact, les gens vont très souvent me demander si je vais bien ou si je suis fatiguée, car mes cernes sont accentuées.
    Si je mets des vêtements qui me mettent en valeur, je reçois des remarques positives sur mon apparence. Et sur je décide de mettre la cerise sur le sundea, de me maquiller et mettre mes cheveux/oreilles en valeur, je vois clairement la différence.
    Pis je trouve ça plat. Je trouve ça plat que c’est cela qui prime dans notre société et nous permet d’avancer ou d’obtenir des trucs. Notre apparence a rien à voir avec nos compétences ou qui nous sommes comme personne. Et je trouve ça encore plus dommage, car cela met une pression inégalée de toujours se mettre sur son 31 pour mettre les chances de son côté pour x situation.

    Ce que je trouve encore plus frustrant, c’est que bien paraître coûte cher. Et que les gens qui ont moins de moyens doivent eux aussi débourser au lieu d’épargner s’ils veulent être dans  »la game »….

    Perso, si je sais que cela va m’aider dans une situation, je vais prendre l’opportunité. Mais sinon, si je me mets belle, je le fais pas mal plus souvent pour moi désormais que pour la société. Si j’ai envie de me mettre coquette une journée, pour aucune bonne raison, je le fais. Pis si ça me tente carrément pas et que j’fais dur, je vais quand même à l’épicerie en mou/cheveux moches ou aller chercher mon courrier en pyjama 😂😂.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :