Bilan mensuel – mai 2021

Comme toujours, je commence par présenter ce qui a influencé notre bilan avant de donner les chiffres.

3 paiements hypothécaires :
Nous avons choisi de payer notre hypothèque aux 2 semaines plutôt que mensuellement. Cela nous permet de rembourser le capital un peu plus rapidement et d’économiser sur les intérêts. Cependant, comme conséquence, il y a 2 mois où nous faisons 3 paiements plutôt que les 2 habituels : mai et novembre. Nous avions donc un peu moins de liquidité en mai, cependant cela participe tout de même à notre épargne ainsi qu’à notre valeur nette.

Le régime de retraite de ma conjointe:
Voilà des semaines que je vous en parle et c’est enfin réglé! Ma conjointe a réussi à transférer son régime de retraite de son employeur précédant vers son REER. Je vous épargne les détails, mais plusieurs raisons faisaient que nous n’étions pas certains qu’elle avait droit à ce montant. De plus, son T4 indiquait un montant erroné. Bref, ce fut un dossier compliqué. Elle avait donc bien droit à une partie de son régime de retraite, et c’est avec plaisir que nous acceptons ce 2500,41$. Je vais l’inclure dans nos rémunérations et notre épargne de ce mois-ci puisque, dans l’incertitude par rapport à son admissibilité, nous ne l’avions pas inclus par le passé. Ça faussera un peu les résultats du mois, mais ne pas le faire fausserait les résultats annuels.

Je présenterai donc les deux chiffres dans ce bilan: avec et sans ce 2500.41$.

Allocation canadienne pour enfants

Comme toujours, nous avons eu notre paiement de 689,58$ le 20 du mois. Mais, en plus, nous avons reçu le premier paiement rétroactif pour la bonification annoncée lors de l’énoncé économique de novembre. (1 200$)

Intérim prolongé
Au travail, je suis depuis janvier sur un poste intérimaire d’un niveau plus élevé que celui de mon poste d’attache. Mon intérim devait se terminer à la mi-mai 2021, heureusement, il a été prolongé jusqu’à la fin janvier 2022. Mieux encore, on commence à me former pour de nouvelles tâches qui offriront un peu plus de variété au travail.

Disons que, comme je rembourse encore le rachat de mon régime de retraire pour mon congé de paternité, je suis content que mon intérim soit prolongé, ça compense pour la retenue supplémentaire sur ma paie.

Côté dépense
Encore ce mois-ci, nous avons dépassé notre budget. Nous avons eu quelques factures importantes à payer, il a fallu racheter des vêtements d’été pour notre fils et, nous avons commandé deux fois au restaurant plutôt qu’une seule comme à notre habitude.

De plus, j’ai fait d’importantes dépenses en loisirs. Notre fille à un tempérament très artistique et après avoir vu le film de Raiponce, surtout la chanson « Où est la vraie vie? » elle a témoigné d’un désir intense pour apprendre à faire des bougies (oui, je sais, ce n’est qu’une phrase dans la chanson, mais c’était assez pour la fasciner). Étant moi-même intéressé par ces loisirs créatifs (tricot, crochet, fabrications de savons, etc.) j’ai trouvé que c’était une bonne idée. J’ai donc acheté un livre sur le sujet et voyant que ce n’est pas trop compliqué je me suis procuré le matériel nécessaire. Comme tout nouveau projet artistique, le coût initial est assez élevé ce qui a augmenté nos dépenses. Cependant, une fois l’équipement acheté, c’est un loisir très modique et une excellente activité père-fille.

La bourse
Une première semaine fantastique, une seconde catastrophique, la troisième ne fut guère mieux (saleté de bitcoins!) et une dernière assez bonne. Ce fut un autre mois en dents de scie. Je termine tout de même dans le vert (1,2%).

La santé
J’ai finalement eu l’échographie cardiaque que j’attendais depuis des mois. Mon cœur est en parfaite santé et il s’agirait d’un « souffle fonctionnel » probablement causé par le fait que je sois mince. Aucune raison de s’inquiéter. Je retiens quand même de ces mois d’inquiétude que la santé est fragile et que je veux prendre ma retraite jeune pour avoir le temps d’en profiter pleinement. Cependant, je n’ai pas à me presser autant que je le craignais. Mon objectif premier demeure donc l’indépendance financière; pour ce qui est de la retraite précoce, nous verrons en temps et lieu.

Mai 2021: Les chiffres

Je conserve la même formule : Te = (E + P + C + H) ÷ (R + P + C)
E : Épargne (CELI, REER, etc.) = 4946,41$
P : contributions de l’employeur au régime de retraite = 500,25$
C : mes cotisations au régime de retraite = 500,25$
H : capital remboursé sur hypothèque = 939.15
R : revenus, soit nos 2 salaires nets (3134,66$ + 1750,17$ ), l’allocation canadienne pour enfants (1889,58 $) et le transfert du régime de retraite de ma conjointe (2500.41$) = 9274.82$

TE : Taux d’épargne = 67%
Taux d’épargne depuis le début de l’année : 67,3%

Si on exclut le transfert du régime de retraite, cela donne plutôt 56,4%, donc un petit peu sous notre cible de 60%


Valeur nette

Nous avions terminé avril avec une valeur nette de 211 218$.
Mai nous offre une petite croissance et nous terminons à 216 126$
Soit une croissance de 4 908$.

Bref, c’était un mois assez ordinaire, mais la croissance se poursuit : c’est la seule chose qui compte vraiment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :