Bilan mensuel – février 2022

Ce mois-ci a fait très mal à notre budget!

Côté dépense :

Premièrement, ma conjointe a dû s’acheter de nouvelles lunettes. C’est une dépense importante, mais nécessaire, dont mon assurance rembourse heureusement une bonne partie. Parlant de ma conjointe, elle est également allée se faire un nouveau piercing, c’est donc un autre 100 $ de moins dans nos poches.

Ce fut également le mois où nous avons dû payer notre part de l’assurance de la copropriété, ce qui fait une autre facture assez salée (presque 800 $).

Mais surtout, notre échangeur d’air a rendu l’âme et il était impossible de le réparer puisque les pièces sont discontinuées. Nous n’avions donc pas d’autre choix que de le remplacer. Disons que ce 2 300 $ n’a pas fait de bien à notre budget. Heureusement, en raison de son âge, nous avions prévu le coups. Il nous faudra cependant regarnir le compte conjoint pour ramener notre coussin à un niveau confortable.

Finalement, nous avons fait un important don de charité à la Croix-Rouge canadienne pour le fond d’urgence pour la crise humanitaire en Ukraine.

Côté bourse :

Un deuxième mois difficile. Je termine dans le rouge (-1,24 %).
En comparaison le TSX composite est à + 0.28 % et le S&P 500 à -2,99 %.

Les Chiffres
Je garde toujours la même formule : Te = (E + P + C + H) ÷ (R + P + C)


E. : Épargne (CELI, REER, etc.) = 965,00 $
P : Contributions de l’employeur au régime de retraite = 430,42 $
C : Mes cotisations au régime de retraite = 430,42
H : Capital remboursé sur hypothèque = 635,25 $
R : Revenus — nos 2 salaires nets (3446,90 + 2360,78) et l’allocation canadienne pour enfants (645,14 $) = 6452,82 $

TE : Taux d’épargne = 33,7 %
Ce qui nous donne un taux d’épargne cumulatif de 49,8 % depuis le début de l’année.
Nous sommes donc descendus un peu sous notre objectif de 50 %

Cependant, précisons que je présente ici un taux d’épargne actif (ce que nous plaçons dans nos comptes d’investissement) et non un taux d’épargne passif (qu’on pourrait calculer selon la formule : revenu moins dépense). Généralement, comme nous investissons entièrement nos surplus, ces deux manières de calculer donnent des résultats presque identiques, mais ce mois-ci ils ont un écart très important en raison du fait que nous avons pigé dans notre compte conjoint pour payer l’échangeur d’air et que nous n’y avons pas encore replacé cette somme.

Il nous faudra donc regarnir ce compte, ce qui diminuera notre épargne le mois prochain; les chiffres devraient alors se rééquilibrer. Heureusement, il y aura 3 paies en mars, en plus du remboursement d’impôt.

Valeur nette
Nous avons terminé janvier avec une valeur nette de 287 800 $
Et nous terminons février avec une valeur nette de 287 500 $, soit une petite baisse de 300 $.

C’est notre premier mois négatif depuis quelques années. Considérant les marchés baissiers et le remplacement de l’échangeur d’air, c’est moins catastrophique que ce à quoi nous nous attendions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :