Vous pouvez être plus riche seule que mal accompagnée!

Mardi passé, c’était la journée internationale des femmes. Alors je profite de l’occasion pour vous parler d’une amie, Aline, et de son ex, Benoît. Leur histoire est fictive, mais s’inspire de 2 ou 3 cas réels que j’ai connus et je suis convaincu que vous aussi connaissez une «Aline».

Dans sa jeunesse, Aline a toujours eu des emplois de base ne demandant aucune éducation : dépanneur, ventes au détail, etc. Et son salaire annuel tournait autour de 25 000 $. Benoît, de son côté, avait un bon emploi et gagnait environ 65 000 $ par an.

Ils ont eu ensemble deux enfants, deux adorables petites filles : Charlotte et Delphine. Le problème : Benoît ne s’en occupait pas vraiment. Toujours trop fatigué après le travail, il ne faisait que jouer à des jeux vidéo et ne participait que très peu à l’organisation familiale.

Aline, peut-être en raison de son plus petit salaire, essayait d’être la plus économe possible. Alors que, de son côté, Benoît dépensait sans compter. Avec son fonds de pension et son bon salaire, il ne se souciait pas vraiment de cela.

Mais, l’un des nombreux événements qui ont mené à leur séparation était que, alors que leur maison avait d’importants besoins de rénovations et qu’ils avaient quelques factures en retard, Benoît a acheté une nouvelle voiture à un prix exorbitant, sans même en parler à Aline. Les choses battaient déjà de l’aile, mais après cet événement, ça n’a qu’empiré. Quelques mois après, ils se sont séparés.

Aline a longtemps hésité avant de quitter Benoît. Comme c’est lui qui ramenait le plus d’argent au ménage, elle craignait de ne pas arriver financièrement si elle le quittait. Bref, elle se croyait dépendante de son salaire.

Mais surprise ! Elle est plus riche sans lui qu’avec lui.

Prenons leur situation et entrons-la dans la calculatrice de revenus disponibles du ministère des Finances et l’outil de calcul des pensions alimentaires du ministère de la Justice. Donc 2 parents gagnant 65 000 et 25 000 $ respectivement et 2 enfants en garderies subventionnées avec des frais de garde de 2 200 $ par enfant. Leur revenu disponible familial est de 73 900 $. Aline gardait entièrement les 12 000 $ d’allocations familiales puisqu’elle assurait la majorité des dépenses des enfants alors que Benoît assumait celles de la maison. Le revenu disponible d’Aline était alors d’environ 35 000 $ une fois retirés les impôts.

En quittant Benoît, et en obtenant la garde des enfants, les allocations familiales d’Aline sont montées à 20 000 $, mais elle a aussi droit à la prime au travail 1400 $, au crédit d’impôt pour solidarité 1300 $, à une allocation au logement de 1 000 $ et à un crédit de TPS de 900 $. Je vous épargne le calcul complexe. Mais son revenu net disponible a alors grimpé à environ 43 000 $.

Et Benoît ? De son 65 000 $, une fois retirés l’impôt et les cotisations, il ne lui restait qu’environ 45 000 $.

Comme vous le voyez, en quittant Benoît et en obtenant la garde exclusive (mais en laissant des droits de visites et de sorties prolongés au père), Aline se retrouve avec un revenu net similaire à celui de Benoît. Mais ce n’est pas tout, à cela, il faut ajouter les 13 500 $ par an que Benoît doit payer en pension alimentaire. Alice se retrouve alors plus riche que son ex-conjoint.

Bien sûr, vivre avec un seul salaire est plus difficile. Comme le revenu familial a quand même baissé, Alice a dû diminuer son rythme de vie. Mais, elle s’en sort très bien et ses craintes d’être dépendante de Benoît étaient largement infondées.

Bref, mesdames, si votre situation vous rend malheureuse et que la seule raison qui vous empêche de quitter votre conjoint est la peur de manquer d’argent, détrompez-vous. N’endurez pas ce genre de situation pour quelques dollars. En fait, il est possible que vous soyez plus riche seule que mal accompagnée.

Ma conjointe a insisté pour que je vous partage également cet article pour reconnaître et identifier la violence économique dans le couple.

Bien que j’apporte ce billet dans le cadre de la journée de la femme, je ne veux pas non plus minimiser le fait que certains hommes peuvent se retrouver dans ce genre de situation: la même logique et les mêmes calculs peuvent également s’appliquer pour eux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :