Bilan Mensuel – Avril 2022

Enfin ! Après notre début d’année plus difficile, notamment en raison du remplacement de l’échangeur d’air et de notre ordinateur, les choses commencent à se replacer.

Le mois a été assez difficile pour nous puisque les enfants ont ramené un virus de la garderie et qu’il y a eu quelques complications, ce qui explique mon manque d’activité sur le blogue dans les dernières semaines, mais tout s’est maintenant replacé.

Côté revenus :
Ma conjointe a terminé sa formation dans la fonction publique et commence à exercer pleinement son nouveau poste. Elle a aussi reçu sa première paie complète. Cela lui fait donc un 200 $ net de plus par paie, auquel il faut aussi ajouter le régime de retraite. Nous aurons donc une bonne augmentation de revenu.

Elle a également reçu, un peu en retard, sa dernière paie de son précédent employeur ainsi que sa paie de vacances (4 %).

Et merci, Legault, nous avons également chacun eu droit au fameux 500 $ pour nous aider à faire face à l’inflation. Bien sûr, comme nous vivons en dessous de nos moyens, nous n’avons pas réellement besoin de ce montant, nous l’avons donc mis dans nos REER afin d’avoir un meilleur remboursement d’impôt (+370 $) et d’augmenter nos allocations familiales (+95 $). Alors encore merci Legault pour ces 1465 $ supplémentaires.

C’est également l’un des mois où est versée l’allocation familiale du gouvernment provincial. Un autre revenu supplémentaire !

Au final, on a eu beaucoup plus de revenus en avril.

Côté dépenses
On a encore un peu exagéré ce mois-ci. Trop de restaurants, la facture d’épicerie à également explosée et ma conjointe à refait une partie de sa garde-robe pour son nouveau travail. Malgré ces quelques excès, nous n’avons pas dépassé de beaucoup de budget prévu.

Côté bourse :
Le désastre ! Je termine avril avec un rendement de -6,13 %. En comparaison le TSX composite a terminé à -4,96 % et le SP 500 à -8,72 %.

Notre taux d’épargne

Je garde toujours la même formule : Te = (E + P + C + H) ÷ (R + P + C)

E: Épargne (CELI, REER, etc.) = 5965 $
P : Contributions de l’employeur au régime de retraite = 735,83 $
C : Nos cotisations au régime de retraite =735,83 $
H : Capital remboursé sur hypothèque = 624,73 $
R : Revenus — nos 2 salaires nets (3307,70 + 3921,89), les allocations familiales (645,14 + 932,73), et le crédit d’impôt de 500 $ (999,01 $ ; ma conjointe a eu une retenue de 0,99 $ sur le sien) = 9806,47 $.

Cela nous donne un taux d’épargne de 71,48 %
Ou, 46,62 % depuis le début de l’année.

Comme je l’écrivais dans mon dernier bilan mensuel, je n’ai aucun doute que nous rattraperons rapidement le retard que nous avons pris au premier trimestre. Encore un petit effort et nous atteindrons notre cible de 50 %.

Valeur nette

Nous avons terminé mars avec une valeur nette de 276 000 $

En avril, malgré la chute des marchés, mais grave à notre important taux d’épargne, elle grimpe à 277 600 $. Une augmentation de 1 600 $.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :